A l’aune du mouvement de déconfinement qui traverse l’Europe actuellement, plusieurs pays se disent plus ou moins préparés à rouvrir leurs frontières pour accueillir les touristes cet été. Tour d’horizon des principales destinations européennes ouvertes au tourisme cet été.

La France

Les arrivées en France en provenance de la zone frontalière ouverte de Schengen, qui comprend la Suisse, seront exemptées de la quarantaine. La France maintiendra toutefois la plupart de ses frontières fermées jusqu’au 15 juin, sauf pour les personnes qui doivent entrer et sortir fréquemment pour des raisons professionnelles.
Par ailleurs, la France a conclu un accord avec le Royaume-Uni pour permettre le passage aller-retour sans appliquer la période de quarantaine obligatoire de 14 jours, considérée comme une mesure économique essentielle en raison du flux de véhicules de livraison qui passe entre les deux pays. Mais le 15 mai dernier, Downing Street est revenu sur cet accord, affirmant qu’il n’exempterait plus les arrivants français de la période de quarantaine.

L’Allemagne

L’Allemagne a commencé à ouvrir certains points de passage frontaliers avec les pays voisins, dont l’Autriche, la Suisse et la France, à compter du 16 mai dans des conditions étroitement contrôlées, le 15 juin étant la date fixée pour ouvrir complètement les frontières et assouplir les restrictions imposées aux déplacements entre les pays de l’UE.
L’Allemagne a également levé ses contrôles frontaliers stricts avec le Luxembourg. Un accord similaire a été conclu avec le Danemark, bien qu’aucune date n’ait encore été annoncée. Une proposition officielle du gouvernement visant à rouvrir les frontières d’ici le 15 juin, appelée “Critères pour l’autorisation du tourisme intra-européen”, doit être décidée sous peu. En vertu de cette proposition, l’avertissement général de l’Allemagne sera remplacé par des conseils de voyage individuels, qui soulignent les risques propres à chaque pays.
« La revitalisation du tourisme est importante à la fois pour les voyageurs et pour l’industrie allemande du voyage, ainsi que pour la stabilité économique des pays cibles respectifs », peut-on lire dans cette proposition.

L’Autriche

Vienne a également annoncé le 15 juin comme date officielle de réouverture des frontières inter-européennes du pays. Mais l’Autriche a rouvert deux points de passage en Hongrie le 13 mai en raison des difficultés rencontrées par les personnes qui font des allers-retours entre les deux pays pour des raisons professionnelles.
Le 15 mai, l’Autriche a également ouvert sa frontière à un certain trafic en provenance d’Allemagne. Le tourisme alpin autrichien dépend fortement des visiteurs allemands, car ses stations de montagne sont très populaires auprès de leurs voisins. Il faut savoir que de grands groupes de personnes revenant en Allemagne depuis des destinations de ski autrichiennes ont été à l’origine de la première vague de la pandémie de coronavirus en Allemagne. Vienne prévoit de conclure bientôt des accords similaires avec la Suisse et ses autres voisins de l’Est.
Les autorités ont toutefois déclaré que certains contrôles sanitaires aléatoires seront effectués sur les étrangers entrant dans le pays, bien qu’ils soient moins nombreux qu’à l’heure actuelle.