Aujourd’hui, nous vous partageons notre récit de voyage à Sirigiya, au Sri Lanka. Partez avec nous à la découverte du rocher du lion, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, gravissez le sommet du Pidurangala et observez les éléphants dans le parc national de Kaudulla.

Ascension du Pidurangala et du rocher du lion

On résume souvent le Sri Lanka au rocher du Lion. Pourtant, ce n’est pas la seule chose à voir sur l’île. Tout d’abord, si vous êtes adeptes de randonnées en montagne, il y a un autre sommet à gravir : celui du Pidurangala. De nombreux touristes ne choisissent de ne se lancer dans l’ascension de l’un ou de l’autre. De notre côté, nous avons décidé de faire les deux.
Il nous aura fallu une demi-heure pour atteindre le sommet du Pidurangala. L’ascension n’est pas très difficile mais devient un peu sportive sur la fin, donc prévoyez de bonne chaussure. Nous sommes montés pour le coucher du soleil et le spectacle était magnifique ! Au sommet, nous avons profité d’une vue à 360° et d’un paysage arboré, avec, en face de nous, le rocher du Lion qui trônait fièrement.
Le rocher du lion est l’attraction pour laquelle les touristes viennent au Sri Lanka. Il y a donc beaucoup de monde et il faut arriver tôt (avant 7h) pour profiter pleinement de l’ascension et de la vue que nous offre ce site classé. Grimper au sommet est assez facile, même s’il y a environ 1200 marches.
Une fois au sommet, en plus de profiter d’un panorama encore une fois à couper le souffle, nous avons pris le temps de visiter les ruines de l’ancien palais.

Observer les éléphants

Amoureux des animaux, nous ne pouvions pas partir du Sri Lanka sans voir d’éléphants. Nous nous sommes donc dirigé vers le parc national de Kaudulla, appareil photo en main. Ces animaux majestueux étant assez peu craintifs, nous avons pu prendre de magnifiques photo, notamment autour des points d’eau où ils se rassemblent pour boire. Voir ces pachydermes imposants est très impressionnant.
D’ailleurs, lors de notre voyage, il nous est arriver de croiser la route d’éléphants sauvages sur les routes vers Sirigiya à la tombée de la nuit. En effet, c’est le moment où ils sortent de la jungle. Même si ces rencontres sont une très bonne occasion de les observer, oubliez l’idée de vous approcher d’eux. Les éléphants peuvent être très dangereux, notamment si c’est une femelle accompagner de son petit ou d’un mâle un peu territorial.



Tags: Asie