Après avoir passé de merveilleux moments au Pérou, nous souhaitions continuer notre périple à travers l’Amérique du Sud en se rendant en Bolivie. Ce petit pays est connu mondialement pour être essentiellement composé de paysages naturels, majoritairement situés en altitude. Mais il y a aussi quelques villes incontournables qui sont à faire en Bolivie. Retour sur ce voyage riche en histoire et en paysages époustouflants !

Étape 1 : le lac Titicaca ou l’origine de la civilisation Inca

Après avoir été dans le sud du Pérou, nous avons directement traversé la frontière par voie terrestre, au niveau de la région du lac Titicaca, reconnue pour être habitée par les amérindiens depuis près de 5 000 ans. Nous avons donc réalisé notre première étape bolivienne dans la charmante ville de Copacabana, aux abords du lac. Ensuite, nous avons pris le bateau pour nous rendre sur l’Isla Del Sol, culminant à plus de 4 000 mètres d’altitude. Les ruines incas sont nombreuses et l’on sent que cette première étape est déjà gorgée d’histoire. En effet, d’après les croyances, c’est dans ce lieu magnifique que serait née la civilisation Inca.

Étape 2 : La Paz, la capitale la plus haute du monde

Après trois jours passés au bord du lac, nous continuons notre aventure en allant à La Paz, la capitale officielle de Bolivie, reconnue comme étant la capitale la plus haute du monde. Et pour cause, La Paz se situe en moyenne à 3 600 mètres d’altitude. Son centre historique est magnifique avec sa basilique et sa place Murillo. Nous avons également effectué un passage dans l’étrange marché de « Las Brujas », aussi appelé le marché aux sorcières, regroupant un bon nombre de produits tous plus étranges les uns que les autres. Enfin, passage obligé sur les nombreux points de vue, en périphérie de la ville qui permettent d’avoir une vue imprenable sur l’ensemble de la capitale.

Étape 3 : Sucre, la ville gorgée d’histoire

Cette ville qui est reconnue comme une des plus grandes du pays est également inscrite au Patrimoine Mondial de l’UNESCO pour son architecture et son histoire. En effet, sa place centrale, appelée « Plaza 25 de Mayo », regroupe à la fois la magnifique cathédrale de la ville ainsi que la « Casa de la Libertad », où a lieu la déclaration de l’indépendance de la Bolivie en 1809. D’autres monuments sont également à visiter comme le Parc Simon Bolivar ou encore le site « San Felipe de Neri ».

Étape 4 : l’époustouflant Salar de Uyuni

Comment se rendre en Bolivie et passer à côté de cet endroit emblématique ? Le Salar est à la Bolivie, ce qu’est le Machu Picchu au Pérou. Il s’agit d’un désert de sel, le plus grand du monde, car il s’étend sur une surface totale de plus de 10 500 km², soit environ la taille du Liban. Nous avons effectué cette partie du voyage en 4×4 afin d’explorer tous les endroits incontournables du Salar. Durant 3 jours et 2 nuits, nous avons parcourus de nombreuses zones. Le désert nous a laissé sans voix, de par sa richesse de paysages variés, parfois lunaires, parfois envahis par une faune incroyable.



Tags: Amérique