Située dans le golfe de Thaïlande, Koh Rong est la deuxième plus grande île du Cambodge. Koh Rong a la chance de posséder près de 40 km de côtes magnifiques et d’être facilement accessible depuis le continent. Néanmoins, une grande partie de l’île n’est encore que peu développée. Les quelques routes qui existent sont poussiéreuses et inachevées. Les infrastructures sont au mieux basiques, et la présence de la police et les installations médicales sur l’île sont limitées.
Certaines des plus petites baies n’abritent qu’un ou deux bungalows. Les fournitures et les invités doivent être amenés par bateau. Sur certaines plages, les tentes sont plus faciles à trouver que les bungalows. Pour les voyageurs à la recherche d’îles d’Asie du Sud-Est qui ne sont pas encore submergées par les flots de touristes, Koh Rong est l’endroit idéal. Exploration immédiate !

Que faire à Koh Rong ?

A part profiter de la magnifique eau bleue et du sable blanc à profusion, il n’y a pas beaucoup de choses à faire à Koh Rong, mais c’est plutôt une bonne chose !

  • Voyages en bateau : Les excursions de groupe comprennent des voyages vers les îles voisines pour faire de la plongée libre ou pêcher. Vous pouvez vous joindre à une excursion existante ou engager un batelier privé pour établir votre propre itinéraire. Certaines excursions en bateau partent la nuit, ce qui permet de voir le plancton phosphorescent incandescent qui visite fréquemment la région.
  • Plongée : Des cours de plongée sous-marine sont disponibles dans une poignée de boutiques de plongée réparties sur l’île.

La restauration locale

Koh Rong n’est pas vraiment connue pour sa haute gastronomie, mais certains restaurants d’auberge proposent de copieux petits déjeuners occidentaux. Le poisson de qualité est toujours facile à trouver, et les barbecues de plage sont populaires. La nourriture thaïlandaise semble plus facile à trouver sur l’île que la nourriture cambodgienne. Sur les plages éloignées de Koh Toch, vous n’aurez peut-être qu’un ou deux choix d’endroits pour manger !
Pour un petit déjeuner copieux et bon marché, essayez le restaurant très fréquenté de White Rose. Leur salade de fruits est la meilleure du coin, et les habitués sont fans des burritos surdimensionnés servis sur place. Pour une restauration un peu plus élaborée et une vue imprenable sur la mer, montez les escaliers qui mènent au Sky Bar.

Où loger à Koh Rong ?

Par rapport aux îles de Thaïlande, la plupart des logements à Koh Rong ne sont pas forcément de qualité. C’est un peu le prix du dépaysement. Les normes sont moins élevées alors que les prix sont plus élevés. C’est pourquoi le choix du lieu d’hébergement à Koh Rong peut être délicat lors de la première visite.
Koh Toch, la plage la plus connue, est loin de ce que l’île a de mieux à offrir. De plus, certaines des plages les plus éloignées n’offrent qu’une ou deux options d’hébergement chacune. Vous devriez essayer de réserver à l’avance pendant les mois de haute saison, entre novembre et avril. Sachez que certains bungalows situés sur des plages éloignées ne sont pas répertoriés en ligne. Vous pouvez essayer de les contacter par courrier électronique ou sur Facebook.
Si vous ne savez pas où vous loger, mais que vous ne voulez pas être à proximité du bruit de Koh Toch, envisagez d’opter par défaut pour la plage 4K Beach (également appelée Long Set). Une poignée d’options d’hébergement (auberges, tentes et bungalows) sont largement espacées le long de la longue bande de sable. Les options les plus coûteuses sont situées à l’extrémité la plus éloignée (nord-est) de la plage. Le ferry de Sihanoukville peut vous déposer directement à l’embarcadère, ou vous pouvez marcher depuis Koh Toch (20 minutes environ). Si vous marchez depuis Koh Toch à marée haute, vous devrez traverser à un endroit des eaux profondes jusqu’aux cuisses avec vos bagages pour continuer le long de la plage de 4K.



Tags: Asie